N/nous BDSM
Démarrer le BDSM N/notre vision du BDSM

Pourquoi écrit-on N/nous ?

Cette question revient de manière récurrente dans N/nos DM. O/on s’est alors dit qu’il pourrait être intéressant de créer un post à ce sujet ! 

Quel est le but de cette alternance majuscule / minuscule ?

Il est, en fait ici, question de “politesse” et de “respect”. Je me permets de mettre des guillemets à ces mots. Car je suis fondamentalement persuadée que l’on peut être respectueux et polis sans nécessairement respecter cet aspect. 

L’idée de cette alternance est de montrer la différence de hiérarchie dans un couple ou dans une assemblée.

Ainsi, la majuscule représente les personnes Dominantes, et la minuscule les personnes soumises. 

D’où ça vient ? 

C’est une manière d’écrire que l’on retrouve plutôt dans les sphères protocolaires du BDSM. On peut voir cela comme une espèce de règle ou de protocole. Pour ma part, je qualifie plutôt ça de folklore, et j’aime l’idée que c’est un peu comme les us et coutumes de certains pays.

Mais du coup comment on est censé l’utiliser ? 

De manière générale, les majuscules/ minuscules sont utilisées sur les pronoms personnels et les adjectifs possessifs.

Ainsi, lorsque vous vous adressez (à l’écrit) à une personne Dominante seule, les pronoms et adjectifs suivants prendront une majuscule peu importe où il se trouve dans la phrase. 

Pour une personne soumise seule, dans ce cas aucun ne prendra de majuscule (pour ma part, j’en mets quand même lorsqu’ ils se situent en début de phrase.). 

Et pour parler à une assemblée ou à un couple D/s, dans ce cas, vous alternez majuscule et minuscule (la majuscule toujours en premier).

Pour une personne DominantePour une personne SoumisePour un couple D/s / une assemblée
Pronoms personnelJe, Tu, Il/ Elle, Nous, Vous, Ils / Ellesje, tu, il/elle, nous, vous, ils/ellesN/nous, V/vous, I/ils / Elles
Adjectifs possessifsMon, Ma, Mes, Ton, Ta, Tes, Son, Sa, Ses, Votre, Vos.mon, ma, mes, ton, ta, tes, son, sa, ses, votre, vos.N/notre, N/nos, V/votre, V/vos, L/leur, L/leurs

Pour autant, certains utiliserons cette formulation sur tout type de mots, désignant des personnes. 

Exemple : N/nous D/deux, N/nous sommes des P/personnes aimant le BDSM.

Bon, on va pas se mentir, ça devient vite indigeste….

Est-on obligé de l’utiliser ?

Non, pas vraiment, faite comme vous le sentez ! Je ne pense pas que grand monde vous en tienne rigueur, hors personnes ultra protocolaires ! Pour ma part, j’apprécie utiliser cette formulation et j’aime le côté “folklore”, mais N/nous ne N/nous offusquerons jamais si quelqu’un n’utilise pas ce registre en N/nous écrivant.

J’espère que ce petit point “grammaire” du BDSM, V/vous aura plu et aura permis d’éclaircir cette question que V/vous pouvez V/vous poser 🙂 .

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *